Qui a dit que le régime Dukan interdit la crème fraiche ? Sottises … et preuve en image

Votre escalope à l’air tellement sèche, toute seule dans sa poêle  On dirait que « la mer » elle-même faisait partie des ingrédients de votre poêlée de fruit de mer, tellement tout baigne dans l’eau claire.

Il y a un remède à cela, ne vous en faites pas. 

Jusqu’ici vous connaissez la crème à 3%, mais vous ne pouvez en mettre que très peu. Si peu qu’on la devine même plus après avoir faire chauffer votre repas de ce soir quelques minutes après l’avoir ajouté. Et puis 3% … 3% … mais c’est quand même du gras …

 

Voici un nouvel ingrédient à ajouter à votre liste de courses : 

 


La crème Bridelight à 0% s’accommode à tous vos plats, surtout ceux qui manquent cruellement de sauce. Vous n’aurez même plus à culpabiliser.

Et le mieux dans tout ça c’est que ce n’est pas un toléré. Il vous restera donc vos 2 doses de tolérés pour un autre moment, un autre repas.

Aussi, vous pourrez vous en servir dès la phase d’attaque, sans arrières-pensées.

 

Allez-y, n’attendez plus, il y en a surement dans votre supermarché. Je ne peux pas confirmer qu’on en trouve partout. Perso j’en ai trouvé à Carrefour, au rayon frais.

Et repassez par ici pour me laisser un petit commentaire en me racontant comment vous l’avez utilisé.

 

Publié dans Aliments protéinés, Détails Aliments, Les Petits + de Marion, Petites douceurs, Phase d'attaque, Phase de consolidation, Phase de croisière, Phase de stabilisation, Sauces Dukan | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Au moins 2 Dukanettes en panne d’inspiration … mais les bonnes résolutions sont d’actualité

Coucou les Dukanettes,

Tout d’abord, je vous souhaite à toutes une excellente année 2013, la santé, le bonheur, et surtout, les kilos en moins.

Oui, je sais, ca fait un moment que je ne suis pas venue vous faire un petit coucou. Mais je vois que je ne suis pas la seule. C’est en voyageant de Blogs en Blogs que je me suis rendue compte que Ppiout aussi a abandonné :voir ici.

Et c’est là que je me suis dit que c’était le moment de revenir.

Et puis, il faut dire que pour les nouvelles résolutions, c’est le moment où jamais.

Alors dites moi comment je peux vous aider. Les commentaires, c’est ici, juste en dessous. De quoi aimeriez-vous que je parle dans mon prochain article dukan ?

Biz, et à tout bientôt,

Marion


Publié dans Les Petits + de Marion | 35 commentaires

Vous vouliez du nouveau ? … ça avance … MAIS !

Vous attendez impatiemment de savoir où j’en suis avec Dukan …
Voilà : J’ai changé de point de vue, en fait !

Tous les ans, en début d’année je fais un petit bilan de … moi-même.
Et ce bilan de fin 2011, qu’est-ce que ça donne ?
Bon, j’ai avancé « un peu » dans les travaux de la maison …
… mais encore … j’ai bossé de plus en plus, surtout à partir de juin (mais ça vous le savez déjà).
C’est pour ça que je suis un peu moins présente sur le blog des Dukanettes, ou du moins, que j’ai moins de temps pour publier des articles régulièrement.

En décembre j’ai enfin signé mon CDI, mais pour moi, le bilan, je n’peux pas vraiment dire qu’il soit positif.
T’as plein de gens, je sais, qui rêvent d’être embauchés … mais pour moi : non.
J’ai toujours été en intérim, j’ai toujours été libre de partir quand je voulais.
Si l’embauche ça ne m’intéresse pas du tout, c’est surtout parce que c’est un job de merde, un truc que je n’ai jamais voulu faire.

Donc voilà, en gros, ce bilan m’a surtout servi à voir que j’ai vraiment envie (et besoin) de faire autre chose.

Celles qui me connaissent un peu mieux savent que j’ai toujours eu envie de pouvoir vivre de ma propre activité.
C’est vraiment quelque chose qui me tient à cœur depuis longtemps.
Je ne veux plus avoir d’ordres à recevoir d’un patron. Je ne veux plus jamais mettre de chaussures de sécurité … etc … etc. Enfin voilà, quoi ! 😉

Et je préférerais encore m’arracher un œil avec une fourchette rouillée que de renoncer à cette idée.

Tout cela est tellement important pour moi que ça en est devenu ma plus grande priorité. Tout le reste est donc passé un peu à côté.

Même … mon poids.
Je m’en fous de mon poids !

Le look, je m’en fous de mon look.
J’ai la gueule que j’ai !

Je ne vais pas commencer à me faire refaire faire le cul, le pif, le bide, la gueule, et tout le reste.
Ce n’est pas ma priorité du tout !


Ma priorité c’est avoir une activité qui me plaît et qui me ramène de l’argent. Suffisamment d’argent pour faire vivre ma famille.
Le rêve de tout le monde, et le mien aussi, c’est de gagner bien plus que le SMIC horaire. C’est-à-dire, de travailler « pas grand-chose » et de gagner « beaucoup », beaucoup de l’heure.
Maintenant, il est clair que, si c’est un rêve pour beaucoup d’entre nous, d’autres passent à l’action, et transforment ce rêve en réalité.
Il suffit simplement de passer à l’action.

Pour moi c’est un but, une finalité. Je vais me bouger le cul, je vais m’y consacrer à 300 %.
Il faut absolument que je quitte l’usine, je n’en peux plus.
J’ai peut-être l’occasion de travailler plus pour gagner plus, mais en contrepartie je ne vois presque plus mes enfants. Ce n’est plus vivable.
Il m’est impossible d’imaginer faire ça jusqu’à la retraite.

Donc voilà !
Je vais mettre la pédale douce sur… je ne vais pas dire … sur mon alimentation, car je vais continuer à bouffer … mais je ne ferai plus de mon poids une priorité.
Ok, j’ai arrêté de fumer, ensuite j’ai fait un peu n’importe quoi à Noël, et j’ai enchainé tout cet hiver …

J’me bouffe un biiiip le soir avec mes gamins, et j’m’en fous.
J’ai des enfants qui m’aiment comme je suis, un mari peut-être pas parfait mais qui m’aime comme je suis, alors je ne culpabilise même pas.

Que je fasse 100 kg, 50 kg, ou bien 150 kg, ils s’en foutent complètement !
Et voilà, moi aussi je m’en fous.
Mon entourage, ma famille, mes enfants, mon mari, ça compte plus, beaucoup plus, que « maigrir à tout prix ».

Donc avoir ma propre activité et rester à la maison est devenu ma priorité.
Il faut dire que ça fait déjà un moment que ça me trotte dans la tête.
La seule chose de nouvelle dans cette histoire, c’est que maintenant, j’ai vraiment décidé d’agir, et de m’y tenir.
Ça n’était pas encore à ce point-là encré dans mon esprit. Maintenant c’est « le point de non-retour », je ne peux plus reculer.

Maintenant la seule priorité est de quitter cette usine, un point c’est tout !

Je n’ai pas envie de devoir attendre l’accord de mon patron ou de mon chef pour pouvoir voir ma mère, mes enfants, mon mari …
Je n’ai pas envie non plus de laisser ma mère, ou une nourrice amener mes enfants au sport, ne jamais pouvoir regarder un match de foot ou mon gamin joue, ne jamais pouvoir regarder mon autre fils faire du cheval, rater les meilleures années de mon petit dernier …

Je vis pour eux.
C’est la chair de ma chair.
Je ne vis pas pour une balance, un chiffre, de la graisse, du muscle, ou le regard des autres …

Mais, attention !
Je vous vois déjà dire « Marion nous lâche, ça y est, elle nous abandonne … ».

Je ne vais pas devenir une grosse vache qui ne s’entretient pas, c’est juste que ce n’est plus une psychose.
Il est hors de question que je me lève encore le matin en me disant : fromage blanc !

Je me mets au sport.
J’ai investi dans un vélo, un stepper, parce qu’aller à la salle de sport, c’est encore moins voir mes enfants aussi.

Donc la salle de sport est dans la maison, et ce n’est pas plus mal.
J’ai accaparé un quart du salon pour installer ma petite salle de fitness perso.

Le sport n’est pas réservée aux « gros », c’est bon pour le cœur, c’est bon pour le corps, c’est bon pour tout !

« Côté bouffe » aussi, je vais me limiter à ma petite cochonnerie du soir. Le reste du temps, je ferai juste attention. Un peu moins de sauces, de pâtisseries (gratuites et à volonté au taf), un peu moins de tout, voilà !
Rien que ça ! Plus de Dukan, pas de Weight Watchers non plus … ni d’autre régime où il faut compter, contrôler, et faire sa popote à part.

Ça sera le régime Marion, le régime bonheur et non plus le régime minceur.

J’ai envie d’une autre vie, envie d’être heureuse. C’est mon droit et je pense que personne ne va objecter là-dessus.

Malgré tout, je maîtrise et je connais parfaitement Dukan. Je suis toujours une adepte de ce régime dans ma tête malgré tout.
J’ai aidé pas mal d’amies à maigrir avec Dukan. Et je compte bien continuer à suivre et à donner des recettes, des conseils aux Dukanettes.

Voilà donc où j’en suis, une ex-mince de 59kg qui en est aujourd’hui à 68, mais qui se sent bien dans sa tête. Je vais continuer à publier sur le blog, via Facebook et à répondre aux mails du mieux que je peux, comme je fais depuis le début (enfin, y’en a vraiment beaucoup chaque jour, je vous assure).

Je continue par ailleurs à coacher des filles que je connais dans la vraie vie, hors d’Internet. Et elles ne comptent que sur mon expérience, sans regarder mon assiette actuelle.

Je suis partie sur une autre route, sans pour autant quitter celle-là.
J’aime toujours autant aider est d’ailleurs avec mon nouveau projet (dont je vous parlerai peux être un jour … ou pas) je compte aussi aider, mais d’une autre manière.
Ce projet s’adressera aux femmes, à un genre très spécifique de femmes, mais ça ne parle absolument pas de régimes.

Attention, je ne suis pas devenue une autre personne. J’ai juste réfléchi à ce que je voulais faire de ma vie. Je reste celle que j’ai toujours été.

Quand j’ai le temps, je mets les bouchées doubles.
Sur ce, je file rattraper mon retard, répondre à vos mails et vos messages sur Facebook.
Et je continuerai à publier des articles pour aider les Dukanettes dans leur régime, sur Facebook comme sur ce blog.
Je vais prendre le temps de vivre.
Tout le temps que je ne passerai pas à psychoter sur mon poids, je pourrais m’en servir pour vous aider à atteindre VOTRE juste poids.

En résumé je suis devenue une croyante non pratiquante de Dukan … mais je suis toujours là.
C’est sûr qu’en travaillant 16h par jour c’est un peu plus difficile mais je suis là et je resterai là tant que vous aurez besoin de moi !


Publié dans Les Petits + de Marion | Marqué avec | Laisser un commentaire